Vraies et fausses idées reçues sur les graphistes indépendants

Ils facturent la même prestation plus ou moins cher selon la tête du client

FAUX : Nous facturons toujours les mêmes tarifs, le reste dépend du budget accordé par le client. Plus le client a de budget, plus nous pouvons apporter de soin à son projet car nous avons les moyens d’y passer plus de temps : design plus travaillé, recherche et étude plus approfondie, contenu revu et corrigé, travaux annexes (services Google, newsletter…).

Mais ce n’est pas une raison pour délaisser les petits budget auxquels nous apportons la même expertise, le même soin et la même énergie.

Ils se font payer cher pour des choses qui prennent 5 minutes

VRAI : Mais c’est un signe de réactivité et de savoir-faire, pas une arnaque. J’ai passé des années à apprendre à faire certaines choses en 5 minutes. Et si nous sommes payés, c’est avant tout pour notre savoir-faire et non pour le temps passé derrière l’écran.

Une autre idée reçu en opposition à celle-ci : un graphiste travaille gratuitement car c’est sa passion. Nous avons la chance de faire de notre passion notre travail, mais ça reste un travail.

Tout le monde peut devenir graphiste en achetant Photoshop

…ou musicien en achetant une guitare pourquoi pas.

FAUX : Quel graphiste n’a pas entendu la phrase « à ce prix là, j’achète Photoshop et je le fais moi-même » ? Bon, j’avoue je l’ai jamais entendu mais on m’en a parlé. Il y a effectivement une part du savoir-faire d’un graphiste qui tient à sa maîtrise des outils, mais ça n’est pas tout ! Les connaissances en design, en web, en marketing, et l’expérience ne s’achètent pas, c’est pour cela qu’il vaut mieux toujours faire appel à un professionnel, sinon…

Ils travaillent la nuit et sont mal organisés

FAUX (en général) : Cela arrive sûrement lorsqu’un freelance débute son activité : pas d’horaires, pas de patron, on peut faire la sieste, des courses ou du sport en pleine journée, c’est génial ! Mais cela ne dure qu’un temps et nous prenons vite le rythme classique de tout travailleur pour mieux dormir la nuit, passer des weekend sans bosser et profiter de sa famille et de ses amis. Sortis de la rigidité de l’entreprise, les travailleurs indépendants sont même mieux organisés et productifs que les autres !

Ils sont sans arrêt en train de critiquer le travail des autres

VRAI : Mais on ne devrait pas…

Ils ne pensent qu’à faire de jolies choses sans penser au reste

FAUX : Nous sommes là pour répondre à un besoin, ce que nous faisons c’est créer un univers graphique qui réponde au mieux aux objectifs donnés par le client. Bien évidemment nous possédons une sensibilité artistique qui nous permet de créer un univers agréable à l’oeil, qui renvoie une émotion tout en étant homogène et ergonomique (tiens, ça me rappelle un vieil article du blog). Donc la beauté d’un site est importante, mais dans un contexte stratégique.

Ils pourront réparer mon ordinateur

DÉFINITIVEMENT NON : Nous ne sommes pas informaticiens ! Nous utilisons des ordinateurs, nous les maîtrisons, mais nous n’avons pas vocation à brancher votre imprimante ou de réparer les trop nombreuses erreurs Windows…

De même, nous ne sommes pas des geeks. Même si, notamment dans le web, nous aimons les nouvelles technologies, nous sommes plutôt dans une démarche de veille et de maîtrise. D’ailleurs, un graphiste est avant tout un amateur de design, de musique, de sociologie et pas forcément un fana de High Tech ou de Star Trek. Je n’ai même pas de chauffe-tasse USB sur mon bureau 🙂

 

-> Cet article n’est pas terminé et a pour but d’évoluer. Si vous avez des idées, laissez un commentaire !

Comments (1)

Leave a Comment