couv-graphiste-cher

Un graphiste, pourquoi c’est cher

C’est le titre du très bon article de Christelle Mozzati sur le métier de graphiste et les tarifs pratiqués par les professionnels.

Voilà plus de deux ans que je suis freelance et je me rends compte qu’il est de plus en plus difficile d’être reconnu comme professionnel, notre travail est trop souvent dénigré. Les préjugés sur notre métier entament notre crédibilité et il est de plus en plus difficile de démontrer la valeur de notre travail. De plus la multiplication des graphistes de tous niveaux, aidés par facilités d’accès aux outils et aux ressources gratuites et par le statut d’auto-entrepreneur (que je suis moi-même actuellement, je ne l’oublie pas) rendent le marché de plus en plus incompréhensible par les clients. À cela s’ajoute les services de création low-cost print ou web, qui font leur publicité à la télévision, les « agences » qui sortent les sites et les plaquettes à la chaîne, et enfin le crowdsourcing….bref, le marché est saturé de pratiques en tout genre dans lesquelles le client ne se retrouve plus.

Et c’est là que nous, graphistes professionnels, on nous demande de se plier à cette économie, plutôt que de faire valoir notre savoir-faire. Pourtant je pense être un bon graphiste non pas parce que je me fais payer pour ça, mais parce que je respecte mon métier que j’aime, je respecte mon travail et celui des autres, je respecte mes clients, je suis là pour leur fournir un service, et non pas un « dessin ». Mon travail a donc de la valeur.

Le problème, c’est que cette valeur n’est pas palpable et, qui plus est, son efficacité est subjective et difficilement analysable. Il est donc très important pour un graphiste de démontrer pourquoi son travail a de la valeur, et pourquoi il se fait payer un certain prix pour ça.

C’est donc l’objet de cet article de Christelle Mozzati, qui nous explique les différentes facettes de notre métier :
– l’analyse des besoins et du marché
– les recherches et la veille stratégique et graphique
– des créas sur-mesure
– l’écoute et l’accompagnement
– les compétences techiques

Lire l’article

 

 

Leave a Comment