Pourquoi j’ai besoin de connaître votre budget

Demander de nombreux devis, la mauvaise méthode

Beaucoup de personnes qui viennent vers moi veulent un devis rapide, sur une demande assez évasive, et ceci dans le but de le comparer aux 5 autres demandes de devis reçues de la part d’agences de communication. Je sais pertinemment que ces personnes ne prendront pas la peine de discuter du devis avec moi, ni de le lire, et descendront directement à la case « TOTAL » pour voir combien je compte leur soutirer.

Demander un tas de devis n’est pas un bon départ dans votre projet web. Vous allez choisir le moins cher, celui qui en fait beaucoup et qui demande peu, et c’est souvent le mauvais choix (même si c’est moi qui suis choisi) soit pour vous, soit pour le prestataire qui devra se coller à vos attentes en respectant son chiffrage souvent vague.

Donnes-moi ton budget, je te dirais jusqu’où tu peux aller

Souvent, on dit que les graphistes facturent à la tête du client, et c’est un peu vrai. En fait je me fais payer le même prix horaire mais ce qui va changer, c’est votre budget. Plus vous avez de budget à consacrer à votre projet, plus je travaillerai pour vous, et cela peut se traduire de différentes manières : design de site très travaillé, ergonomie du site testée et approuvée, conseils plus approfondis sur le référencement, aide à l’écriture web, retouches de photos, allers-retours sur le design, rajout de pages non définies dans le cahier des charges, etc. Bref, plus vous avez de budget, plus votre projet web sera beau et fonctionnel.

Maintenant ce qui est intéressant c’est que si votre budget paraît restreint, un graphiste qui en connaît le montant pourra mieux analyser le projet et vous apporter la meilleure solution en terme de « rapport qualité-prix ». Par exemple choisir une solution plus rapide à mettre en oeuvre (type WordPress), acheter des photos plutôt qu’engager un photographe professionnel, etc. Il m’arrive même de renvoyer des personnes vers une autre agence qui me paraît plus adaptée à leur demande, si si !

Un bon prestataire pourra aussi vous conseiller sur des choix stratégiques pour limiter vos dépenses et commencer avec le principal : avez-vous vraiment besoin de toutes les fonctionnalités ? d’une newsletter ? d’une interface d’administration ?…

En connaissant votre budget et votre projet en détail, un prestataire peut préparer un cahier des charges et un devis précis qui permet de démarrer un projet sereinement : chaque protagoniste sait ce qui va être fait et ce qu’il a à faire, le client a une idée du résultat qui l’attend et le prestataire a toutes les cartes en main pour faire le meilleur travail possible.

Je sais combien il est difficile pour quelqu’un de confier son projet de communication à un inconnu, aussi je fais toujours en sorte que mon client comprenne ce qui l’attend, où je veux l’amener, dans quelles conditions et pour quel budget (immédiat ou à venir).

Si vous n’avez aucune idée de votre budget

Vous connaissez le budget que vous pouvez consacrer à votre projet, du moins vous connaissez vos limites. Mais bien souvent, c’est une information que j’ai du mal à découvrir, sûrement parce que les personnes qui me sollicitent ont peur que je leur en soutire la totalité pour une prestation médiocre… ou parce qu’on ne sait jamais, si on tombe sur un pigeon qui va tout faire pour rien, on aura tout gagné. Mais souvent cette méthode se retourne contre soi-même : travail bâclé, prestataire peu fiable, délais non respectés…

Si vous ne connaissez pas votre budget, c’est que vous avez besoin de vous faire une idée de ce que coûte un site web, et c’est compliqué car il y a de nombreux prestataires, à tous les prix, tous niveaux de qualité, agences, freelances, neveux par alliance, etc. Vous serez tenté de demander des devis à de nombreuses personnes pour évaluer une moyenne, et vous serez surpris de voir que les prix peuvent varier de 1 à 6 fois selon le prestataire !

Même si ceci n’est pas la meilleure méthode pour démarrer un projet, voilà ce que je vous conseille si vous êtes dans l’inconnu : avant de demander des devis à tout va, il est important de cerner vos besoins et de sélectionner des prestataires en fonction de votre projet : commencez par trouver des agences ou freelances qui ont déjà réalisé des sites approchants, étudiez leurs portfolios, puis sélectionnez ceux qui vous paraissent meilleurs en terme de qualité, de professionnalisme, ou de réputation. Ensuite écrivez un « brief », c’est à dire un document recensant les objectifs de votre site web, vos besoins et vos idées. C’est seulement à partir de ce moment que vous pouvez demander des tarifs.

La marge de manoeuvre

En connaissant le budget, nous pouvons définir une marge de manoeuvre, c’est à dire que nous définissons un budget à conserver pour divers besoins que nous ne voyons pas aujourd’hui. Ceci est surtout utile pour les « pure players », c’est à dire les entrepreneurs dont l’activité ne s’exerce que sur internet.

En effet quand on lance une activité sur le web, on ne peut pas prévoir toutes les réactions des internautes ou les besoins qui pourraient arriver au fur et à mesure que son activité évolue. Aussi, avoir un budget « de secours » permet de combler des besoins qui ne paraissaient pas urgents au début, mais qui s’avèrent obligatoires si le site a du succès : fonctionnalités supplémentaires, newsletters, hébergement, etc.

 

Je vous propose de lire mon article sur les points clés d’un site web pour vous faire une idée de tout ce qui rentre en compte dans un budget.

Mais dans quoi passe le budget ?

Comments (3)

  1. Bonjour,

    Très très bon article. C’est en effet une bonne chose de demander à un client son budget pour un projet, contrairement à délivrer un devis qui poussera le client au final de choisir le moins cher et pas forcément le meilleur.

    Lecture très intéressante!

Leave a Comment