Aller plus loin avec les services en ligne

De nombreux sites web proposent des services et des applications qui vous permettent d’accroître vos moyens de communication sans devoir les créer vous-même. Certains remplacent les modules que vous ne pouvez pas vous payer pour votre site, d’autres sont des services qui proposent un accompagnement et des compétences que vous n’avez pas.

Newsletters

Mettre en place un système de newsletter sur votre site web peut demander un certain budget et vous impose d’avoir un serveur dédié qui permettra l’envoie de courrier en masse. De nombreuses société vous propose de passer par leurs serveurs et ont mis en place de nombreux services autours de ça : création de mails, gestion du listing clients, analyses…

Les clients sont nombreux : Mailchimp, Campaign Monitor, le français Mailjet… Personnellement j’utilise et je propose Mailchimp car je trouve l’interface sympathique même si elle est en anglais, les tarifs sont avantageux avec une formule gratuite qui convient à mes clients la plupart du temps, et l’intégration à Drupal est facile.

Analyses du site

Connaitre le nombre de visite et le comportement des internautes sur son site est important pour l’améliorer et trouver de nouveaux clients. Là encore beaucoup de services nous sont proposés, le plus répandu étant Google Analytics. C’est un service relativement complet qui apporte de nombreuses données sur le comportement des internautes sur son site, le temps de visite, le pays ou la langue, le navigateur utilisé, etc. L’avantage de Google, en dehors de sa gratuité, est l’intégration à ses autres services comme Google Ad Word, ce qui permet de mettre en parallèle une campagne de publicité et ses conséquences sur les visites de votre site internet.

D’autres services vont être plus accès sur le conseil : Woorank ou Dareboost en font partis.

Pour les gros sites et les budgets importants, il y a le frenchy AT Internet, un des leader de l’analyse pro, mais pas que : le fameux compteur Xiti, c’est eux ! AT Internet est plutôt orientée-commerces, blogs, journaux en ligne… Ils proposent pléthore de services autours de l’analyse : suivi e-commerce, analyse de campagnes multicanal, monitoring de performance, tracking vidéo, retour sur investissement entre spot TV et ventes en ligne, etc.

Paiement en ligne

Si vous avez un site e-commerce, plusieurs solutions s’offrent à vous pour le paiement. La première étant de souscrire un contrat de VAD avec votre banque mais entre les frais de dossier, d’installation et les frais de transaction, cela peut s’avérer trop lourd en comparaison avec votre CA. De plus il faut que les modules de paiements de votre site e-commerce soient compatibles avec cette banque. il est donc intéressant de se tourner vers les prestataires externes.

La première solution alternative est d’utiliser une plateforme de paiement externe à votre banque. Là aussi il y a des frais (abonnement, frais de transaction) mais souvent inférieurs à votre banque. Parmi les nombreux acteurs du marché vous trouverez : PayZenPayboxIngenico (Ogone), Be2bill, etc.

L’autre solution alternative est d’externaliser totalement vos comptes sur des plateformes dédiées, la plus connues étant Paypal . Cette solution est la plus simple à mettre en place étant donné qu’il n’y a aucun module à installer car le paiement se fait sur le site de Paypal.  De plus Paypal est integré aux CMS les plus courants (Magento, Prestashop…).

Le désavantage de Paypal est son coût. En effet les frais peuvent s’avérer vite élevés, alors je vous conseille de calculer le rapport entre chiffre d’affaire et frais, et de choisir la solution la mieux adaptées ensuite. Souvent je conseille à mes clients de commencer par Paypal puis, lorsque le chiffre d’affaire devient plus important, de passer par une autre plateforme ou par sa banque.

Blogging

Si votre site ne contient pas de blog et que vous n’avez pas les connaissances ou les moyens pour en installer un, vous pouvez alors utiliser une plateforme de blogging en dehors de votre site web. La plupart sont gratuites et c’est une pratique très courante aujourd’hui de la part des pros.

Les principaux acteurs sont :
Overblog, une plateforme simple à utiliser, mais qui contient peu de personnalisation
Blogger, la plateforme de Google (oui, encore lui) qui offre de bons outils et permet de lier le facilement le site à ses autres interfaces Google (Analytics, ..)
Tumblr, la petit plateforme qui a explosée, à la base un simple outil de partage d’images, aujourd’hui un véritable outil de blogging. Simple et surtout efficace.
– Le très populaire WordPress, une des meilleure plateforme qui contient de nombreux outils, des milliers de modules et de thèmes à personnaliser.

Les petits nouveaux de la bande sont :
Ghost, un éditeur minimaliste, un peu trop même. Il séduira plutôt les « geeks » 🙂
Medium, que je trouve très intéressant car il est concentré sur l’écriture. J’aime le design et la présentation des articles.  De plus, les lecteurs peuvent commenter l’article à l’endroit ou il veulent, pas seulement à la fin comme partout ailleurs. La mise en oeuvre est très simple, mais vous devez avoir un compte Facebook ou Twitter pour vous inscrire.
Squarespace, à l’image de WordPress, permet de créer tous types de sites, dont des blogs. Vous trouverez de nombreux thèmes pour personnaliser votre interface et le backoffice est simple d’utilisation.

Réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Google+ sont d’excellents moyens de communication. Vous pouvez vous y faire connaître, partager vos actualités et créer de l’enthousiasme autours de votre marque. Les réseaux professionnels comme LinkedIn et Viadeo sont utiles pour les relations professionnelles, vous pouvez y faire de la veille, recruter de nouveaux employés ou prospecter de nouveaux clients.

D’autres réseaux vont avoir une utilité plus spécifique, comme Youtube, Flickr, ou encore Pinterest. Ce dernier permet de créer des « tableaux » contenant des images. Utilisé à la base pour l’inspiration, il peut aussi être utile pour se faire connaitre en tenant à jour des tableaux de qualité qui vont intéresser les internautes.

Mon conseil : n’oubliez pas d’animer vos profils et préférez vous concentrer sur une ou deux plateforme plutôt que de créer des comptes inactifs sur tous les réseaux. Si vous souhaitez mettre en place une stratégie offensive, vous pouvez confier l’animation de vos profils à un prestataire externe spécialisé : un Community Manager. Il connait les spécificités de chaque plateforme et saura faire fructifier votre réseau.

Cet article de Rudy Viard recense et présente de nombreux réseaux, jetez-y un oeil.

MarketPlaces

Ce sont des plateformes qui vous offrent la possibilité de vendre vos produits. Elle contiennent toutes les fonctionnalités d’un e-commerce : catalogue, paiement en ligne, facturation, etc… C’est une excellente solution lorsque le budget ne permet pas d’avoir sont propre site web de vente.

Certains marketplaces sont intégrés à de gros site e-commerce : Amazon, Fnac ou Cdiscount.

D’autres sont des sites spécialement conçus pour les vendeurs, et il faudra alors préférer des plateformes spécialisées :
– A Little Market ou Etsy sont devenus des acteurs majeurs dans le domaine du « fait main »
Avenue des vins pour la vente direct entre producteurs et consommateurs
God Save the Kids propose tout un univers autours des enfants
– etc…

Ces « places de marché » sont une excellente formule pour profiter de la notoriété du site afin de se faire connaître, les plateformes sont généralement simples à utiliser et efficaces. Mais ces sites comportent tout de même des inconvénients : vous êtes en concurrence directe avec les autres vendeurs, cela peut vous coûter trop cher (prix agressifs + frais ponctionnés par le site)… Lorsque vous vous sentez prêts, n’hésitez pas à vous lancer dans la création d’un site web dédié, avec votre propre univers.

Conclusion

N’oubliez pas que, même si certains services sont gratuits, vous devez intégrer dans votre budget le temps nécessaire à leur mise en place (création des comptes, paramétrage, formation à leur utilisation, temps de pratique, etc…). Aussi, certains services vont tout à fait correspondre à  vos besoins, mais d’autres seront une vraie usine à gaz… Donc selon votre budget et vos besoins, vous devrez faire le choix entre utiliser ces services ou créer votre propre plateforme/module. N’hésitez pas à demander conseil à votre prestataire web qui saura vous aider dans ce choix.

Leave a Comment